Le Prix Ibn Khaldoun – Léopold Sédar Senghor

10 days left
10 000 euros

Presentation

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’Organisation arabe pour l’Education, la Culture et les Sciences (ALECSO), en vue de promouvoir la diversité culturelle et linguistique et afin d’encourager toutes formes d’échanges culturels entre le monde arabe et l’espace francophone, décident de faire évoluer le Prix de la traduction en sciences humaines Ibn Khaldoun et Léopold Sédar Senghor, du français vers l’arabe et de l’arabe vers le français, créé en 2001. Il devient, depuis 2018, le Prix de la traduction littéraire et en sciences humaines et sociales Ibn Khaldoun – Léopold Sédar Senghor.

  • Le Prix de la traduction Ibn Khaldoun et Léopold Sédar Senghor du français vers l’arabe et de l’arabe vers le français est décerné annuellement.
  • Le prix consiste en : - un diplôme signé par la Secrétaire générale de la Francophonie et par le Directeur général de l’ALECSO - une bourse d’un montant de 10 000 euros - la promotion de la traduction primée et de son traducteur jusqu’à l’édition suivante du Prix

Resume

Le Prix a pour objectifs :

  1. de récompenser les traducteurs de la langue arabe vers la langue française et de la langue française vers la langue arabe, pour faire connaître les œuvres littéraires et en sciences humaines dans les espaces arabophone et francophone en vue de l’enrichissement mutuel des deux cultures ;
  2. d’encourager la traduction ainsi que l’édition d’ouvrages littéraires et en sciences humaines traduits du français vers l’arabe et de l’arabe vers le français et de promouvoir ainsi le mouvement de la traduction dans les deux espaces linguistiques et culturels.
  • Le Prix de la traduction Ibn Khaldoun et Léopold Sédar Senghor du français vers l’arabe et de l’arabe vers le français est décerné annuellement.
  • Le prix consiste en : - un diplôme signé par la Secrétaire générale de la Francophonie et par le Directeur général de l’ALECSO - une bourse d’un montant de 10 000 euros - la promotion de la traduction primée et de son traducteur jusqu’à l’édition suivante du Prix

Criterias

Les candidatures au Prix peuvent être soumises par :

  • les traducteurs qui répondent aux conditions fixées par le présent règlement ;
  • les universités, instituts d’enseignement supérieur et centres d’études et de recherche des deux espaces linguistiques ;
  • les associations et les unions nationales des pays arabes et des pays francophones
  • les personnalités de renommée dans les domaines du Prix ;
  • les maisons d’édition.

La candidature au Prix consiste en une œuvre littéraire ou en sciences humaines, traduite du français vers l’arabe ou de l’arabe vers le français ; la participation est limitée à un seul ouvrage par candidat.

Les œuvres présentées pour ce Prix doivent répondre aux critères suivants :

  • être publiées ;
  • être la première traduction récente (trois ans maximum précédant l’année de l’appel à candidatures) de l’arabe vers le français ou du français vers l’arabe de l’œuvre d’origine. Les grands textes classiques des deux cultures sont dispensés de cette condition ;
  • n’avoir pas obtenu un autre Prix de traduction ;
  • avoir obtenu la cession légale des droits de traduction.